• INITIATION KAYAK ENFANTS
  • L'arche de Kamadjan et la case sacrée de Kenioro classées patrimoine culturel national
  • L'arche de Kamadjan et la case sacrée de Kenioro classées patrimoine culturel national

Accueil >> Découverte >> Grottes et gravures >> Les abris sous-roche

Les abris sous-roche



La grotte de Fanfamba 


Description : Jadis, cet abri-sous roche était utilisé par les habitants en cas d’attaque de leur village. Celles-ci étaient menées à cheval, si bien que cet emplacement permettait d’anéantir la puissance cavalière des envahisseurs et garantissait un siège relativement long grâce à la présence permanente d’eau dans la grotte. Le site aurait servi de refuge aux populations lors des guerres opposant Samori Touré et les troupes coloniales françaises à la fin de 19e siècle.  

Localisation : Siby

Accessibilité : accessible uniquement à pied (compter une demi-heure de marche). Accès relativement difficile

 

Grotte renfermant une source d'eau


Les grottes préhistoriques de Kouroukorokalé 

 

Description : De 1951 à 1953 une équipe d’archéologues dirigée par le Polonais Szumowsky met en lumière certains secrets du Mandé préhistorique, habité alors par une population de pêcheurs et de chasseurs depuis la fin de la période mésolithique au début du néolithique. Les fouilles ont révélé l’existence d’ossements humains et d’animaux, et de nombreux outillages issus de divers matériaux : des hachettes en quartz, des couteaux en schiste, des aiguilles, harpons en os et autres instruments décoratifs. Ainsi, l’existence d’une industrie lithique comprenant des pointes, des lames, des grattoirs conjuguée à la présence de meules dormantes et de broyeurs nous place avec évidence dans la période néolithique. L’une des révolutions de l’homme du néolithique ayant en effet été la découverte de l’agriculture, la conservation des graines dans des pots et l’utilisation du feu pour les faire bouillir.

Les grottes préhistoriques de Kouroukorokalé constituent un site culturel d’intérêt archéologique

Localisation : à 37 kilomètres de Bamako en allant vers Siby

Kômô fanafan

 

Description : on y découvre différentes formes de gravure sur les murs du rocher

Localisation : Nana-kiniéba, village situé à 45 km au nord de Siby

 

Komofanfan

 

A découvrir également SOLODINKAFANFA, une grotte, située à 5 km environ au sud du village de Kamalé et SOMBELA où il y a aussi des gravures sur le sol.

Dans les environs de Sobra, découvrez des endroits quasiment inconnus du grand public : notamment des gravures à même le sol. Elles décrivent en continu des formes et des figures mystérieuses, de même que des signes géomanciens appelés « kinièdenw » en Malinké.  

Dans vos promenades, découvrez également la manière dont les anciens se distrayaient à partir des types de jeu dont les traces sont restées gravées dans le sol pierreux.

Il s’agit du jeu WARRI ou WALI qui fut un moyen de distraction pour les hommes dans le temps ; surtout les vieux. Mais en dehors de son caractère de jeu il constituait une occasion de se défier et donc un moyen de vengeance pour les hommes célèbres.

Pourtant le Wari, joué principalement par des hommes, aurait été inventé par une femme célèbre du nom de Waribôgnagalen, qui en était invincible. Elle serait également l’épouse de Fakoli, l’ancêtre des Doumbia, compagnon de l’empereur Soundiata.

Il se joue entre deux adversaires à l’aide des billes, lesquelles étaient également utilisées comme balles du fusil traditionnel.

Un autre type de jeu est le N’PARE qui se joue exactement comme le damier à l’aide de bâtonnets de couleurs différentes (blanc et noir). Ce jeu était destiné aux jeunes garçons mais les vieilles personnes s’en servaient aussi.


Daguèba 


Description : Daguèba (bouche blanche en référence à la couleur de son entrée) ou grotte de Djélibani porte sur ses parois des peintures décrivant des formes, des symboles et des figures énigmatiques. Un tunnel conduit en profondeur à une source d’eau douce. On raconte que ce lieu a servi de refuge à l’ancêtre des Kouyaté, Balla Fasséké.

Localisation : Djelibani, situé à 12 km de Siby vers l’ouest.


Balla kouwoulen 


Une grotte à deux ouvertures (une petite et une grande) dans la commune du Sobra.

Différents types de grottes sont à découvrir dans les communes du Syndicat : NEREME dans la zone du Niouma-Makana ; LA GROTTE DE MOUYA, ou  LA GROTTE NAMAKOROKOUMBOU à Kiniéro, village situé à 25 km au nord-ouest de Siby.






logo     




© 2014-2018 CALAO • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales